Tendances & Actualités

Brackets Pitts 21 .. une véritable innovation dans l’orthodontie

Au début des années 2000, le Dr Thomas Pitts et le Dr Dwight Damon ont créé ensemble les bagues auto ligaturantes DAMON, qui représentait à l’époque la technologie de pointe absolue.

Cette nouvelle génération de bagues permettait d’obtenir de meilleurs résultats tout en évitant l’extraction de dents comme les prémolaires, technique utilisée dans le passé dans le but d’élargir les sourires.

En outre, en éliminant la ligaturation de chaque bracket, les bagues auto ligaturantes ont permis un gain de temps de 40% sur la durée du traitement des patients.

Cependant, leurs chemins se sont séparés au fil du temps, alors que la technique DAMON s’est arrêtée à ce stade, la technique PITTS a connu un développement étonnant.

Ambitions de Thomas Pitts

Suite à sa séparation de son associé, le Dr Pitts va à la rencontre d’ OC Orthodontics, une petite boite américaine fabricante de bagues. Il propose alors, une nouvelle génération de bracket pouvant éliminer les points faibles constatés sur la génération Damon.

Aussi révolutionnaires qu’étaient les bagues autoligaturantes. Le remplacement des attaches élastiques par un tiroir coulissant dit “clapet”,  ayant pour but de maintenir le fil en place, n’était pas sans faille… un problème persistait chez les praticiens les obligeant à remplacer les bagues en fin de traitement.

Par ailleurs, l’arc n’arrivait jamais à remplir complètement la slot des bagues ce qui permettait un jeu, rendant difficile le contrôle sur les finitions des dents.

Le système multi-bagues auto-ligaturant passif était pourtant une innovation dans le monde de l’orthodontie. Il avait permis un confort incomparable pour les patients, en utilisant des forces plus douces pour déplacer les dents et un temps de traitement plus réduit que dans le passé.

Mais pour le Dr Thomas Pitts, l’amélioration du protocole et de la mécanique des bagues auto-ligaturantes passives Damon était plus que jamais nécessaire, tant pour le début du traitement, le contrôle de la torsion ou que pour le raccourcissement du temps du traitement.

L’innovation Pitts 21 

Le Dr Pitts avait besoin d’aller encore plus loin dans sa recherche des brackets idéales…

Il crée alors les appareils auto-ligaturants passives Pitts 21, des brackets à slot carrés plus petites que jamais dont la gorge est de 0.21×0.21 comme leurs nom l’indique.

Plus que de simples brackets, Pitts 21 est une nouvelle méthode de travail avec des protocoles bien propres à elles pour créer de larges et beaux sourires à 12 dents, au lieu des sourires étroits à 6 dents.

En outre, la réduction du slot à 21 au lieu du 26 a permis la création de 4 points de contact avec les arcs, ce qui a enfin permis d’éliminer les problèmes relatifs aux clapets et d’avoir un meilleur control des rotations.

Caractéristiques des brackets Pitts 21

Les appareils autoligaturants Pitts 21 offraient des avantages esthétiques et fonctionnels indéniables aux patients mais aussi aux orthodontistes notamment:

Un traitement à 95%  sans extraction dentaire: La technologie Pitts permet de traiter les patients sans extraction dentaire même dans les cas où à 95% l’extraction dentaire ou la chirurgie de la mâchoire aurait dû être effectuée.

Durée de traitement plus courte : Avec des mouvements de dents jusqu’à 250 % plus précis, la durée du traitement peut être réduite de moitié.

Confortable à porter : Grâce à la taille réduite des brackets, le temps d’adaptation est réduit à 3-5 jours et même le port à long terme devient plus confortable. La douleur pendant le traitement et la probabilité d’effets secondaires sont réduites.

4 points de contact: Le contact de l’arc carré, avec les parois de la slot, exerce une force pour la rotation du bracket et la dent sur laquelle il est attaché permettant l’inclinaison de la dent.

Résultat parfait : Grâce aux protocoles et à la configuration technique, il est impossible d’obtenir des résultats similaires avec d’autres méthodes.

Le but du Docteur Pitts :

Une Durée de traitement plus courte avec les brackets Pitts 21:

Le remplissage de la slot se passe très tôt dans le traitement,  dès le 3ème mois contrairement à l’approche traditionnelle avec un slot 22-28 ou il fallait mettre un arc 0.12, 0.14, 0.16, 0.18 trop fin pour remplir en totalité du slot qui se faisait très tard dans le traitement avec des forces très lourdes pendant un temp très court.

Pitts 21 remplit tout le slot avec des forces très douces pendant une période très longue ce qui rend l’expérience plus healthy plus biologique.

Le meilleur des conforts au patient:

Le suivi des patients demande beaucoup moins de temps passé sur la chaise.

Le plus beau des sourires avec le bracket Pitts 21

Parce qu’un sourire équilibré doit avoir une belle dentition, une bonne occlusion et des lèvres bien symétriques.

Tom Pitts est le premier orthodontiste à avoir imposé l’analyse du sourire en se basant sur la prise de photos plutôt que sur les moulages en plâtre.

Cette technique connue sous le nom anglais de Facial Driven révolutionne les protocoles  suivie des patients car la planification du traitement se fait désormais en fonction du visage mais surtout par rapport au sourire.

Le positionnement des brackets supérieurs pour protéger ou améliorer l’arc du sourire est désormais appelé positionnement des brackets SAP.

“l’orthodontie est l’art du possible” plutôt que “la science de l’improbable” Le positionnement des brackets pour la protection de l’arc du sourire (SAP) est une innovation qui allie l’art de l’esthétique contemporaine à la science du contrôle tridimensionnel de la position des dents, rendant ainsi possible et plus prévisible l’obtention de résultats esthétiques supérieurs lors d’un traitement orthodontique.

Bien que les positions des brackets soient individualisées pour répondre aux besoins esthétiques de chaque patient, les brackets des incisives supérieures sont généralement placées de façon plus gingivale que les brackets des canines. Les brackets inférieurs postérieurs sont placés un peu plus gingivalement pour éviter le contact occlusal, tandis que les brackets inférieurs antérieurs sont placés plus haut sur les incisives.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *